Blog

#HistoireCIV LE 20 SEPTEMBRE 2002 , LAURENT GBAGBO, NOTRE HÉROS, RENTRAIT D’URGENCE D’ITALIE POUR FAIRE FACE À LA REBELLION SANGLANTE DE OUATTARA ET SORO GUILLAUME ET LANCE UN MESSAGE FORT AUX IVOIRIENS..Par LEO COTE DIVOIRE

#HistoireCIV LE 20 SEPTEMBRE 2002 , LAURENT GBAGBO, NOTRE HÉROS, RENTRAIT D’URGENCE D’ITALIE POUR FAIRE FACE À LA REBELLION SANGLANTE DE OUATTARA ET SORO GUILLAUME ET LANCE UN MESSAGE FORT AUX IVOIRIENS..A lire et à partager

Le 20 Septembre 2002, le président de la république, son excellence LAURENT GBAGBO contre toute attente et malgré les menaces de bombardement de son avion dans un pays attaqué par une bande rebelle co-financée par Alassane Ouattara et Henri Konan Bedie décide de rentrer au pays, auprès de siens. Il le fait effectivement et il leur parle, Il nous parle ce jour là au journal de 20h. Un extrait de son discours:

Ivoiriennes, Ivoiriens,
Chers compatriotes
J’étais au travail pour la Côte d’Ivoire en Italie. J’ai rencontré le président de la république d’Italie, M. Ciampi. J’ai rencontré le président du SENA, le président du Conseil des ministres, M. Sylvio Berlusconi, le maire de la ville de Rome Walter Veltroni. Et je m’apprêtais à continuer mon travail quand j’ai été informé des graves événements qui se passaient en Côte d’Ivoire. Je ne pouvais donc pas rester dehors.
Je suis rentré prendre ma place à la tête de l’Etat et à la tête des Armées de Côte d’Ivoire.

Ce qui s’est passé et ce qui continue de se passer, ne vous y trompez pas. C’est une tentative de coup d’Etat. Ce n’est pas une simple manifestation de colère de quelques soldats. C’est une tentative de coup d’Etat.(…)

Le 26 octobre 2000 quand je prêtais serment, ce pays était à moins de 2,3 % de croissance d’économie. A la fin de l’année 2001, nous avons réduit le déficit. Nous sommes venus à -0,9 %. Aujourd’hui aussi bien le gouvernement et tous les partenaires pensent que la fin de 2002, nous allons atteindre 3 % pour rechercher 5 à 6 % en 2002. La Côte d’Ivoire n’avait plus de relation avec aucune institution financière du monde. Nous avons rétabli progressivement les relations avec l’Union européenne, avec la BAD, avec le Fonds monétaire international, avec la Banque mondiale. Nous sommes dans la Banque islamique du développement. Nous sommes en train de négocier aujourd’hui pour qu’on nous annule notre dette extérieure qui est trop lourde. C’est aussi un autre héritage (…) Alors aujourd’hui quand nous nous trouvons dans une situation qui est plus favorable qu’hier, quand la Côte d’Ivoire cherche à faire sortir sa tête de l’eau, il faut encore que les terroristes foncent sur notre pays pour le faire reculer. Je n’accepterai pas cela. Je n’accepterai pas du tout pour qu’on s’efforce à faire reculer mon pays. Nous sommes arrivés, nous avons tout fait pour rétablir la paix, la sécurité et la démocratie. Moi-même, je suis allé voir le chef de la gente à Yamoussoukro, ce n’est pas par faiblesse, je voulais qu’il rentre dans la République. Après cela, pendant trois mois, j’ai organisé le forum de la réconciliation pour tous ceux qui voulaient dire quelque chose. Tous ceux qui avaient quelque chose à dire, ont parlé en direct à la radio, à la télévision (…)
Nous avons fait en sorte que tous ceux qui étaient en exil rentrent en Côte d’Ivoire et ceux qui étaient dans les exils intérieurs reviennent dans la République. Nous avons reçu des leaders à Yamoussoukro. Nous avons adopté en Conseil de ministre un projet de loi pour améliorer la situation des anciens chefs d’Etat, anciens président d’institution. Nous avons fait en sorte que les journalistes ne soient jamais poursuivis et nous avons adopté un projet de loi sur la presse supprimant la peine d’emprisonnement (…) Or contre notre volonté, on engage la guerre. Contre notre bonne foi, on engage la guerre. Et bien je vous le dis aujourd’hui quiconque vient vers moi avec un rameau d’olivier en main, je lui donnerai un baiser et je l’embrasserai. Mais quiconque vient vers moi avec une épée, je sortirai aussi l’épée et nous nous battons.
J’engage toutes les forces de défense et toutes les forces de sécurité à se tenir mobilisées en tout instant. J’engage toute la population à se tenir mobilisée à tout instant. Dans quelques jours, j’inviterai d’ailleurs la population à un grand rassemblement pour montrer que les démocrates et les républicains, parce que dans ce pays, il faut qu’une fois pour tous, on sache qui est qui et qui fait quoi.
Ceux qui sont pour la démocratie et pour la République, et que de l’autre côté, ceux qui sont contre la démocratie et la République. Et que la bataille s’engage.
Je félicite le chef d’Etat major de l’armée, le Commandant supérieur de la gendarmerie et la directeur général de la police nationale. Je les félicite eux et tous les collaborateurs. Je me rends compte que je n’ai pas eu tort de les mettre à la place où je les ai mis (…)

( Laurent Gbagbo le 20 septembre 2002)
Source? Journal pro Ouattara LE PATRIOTE du 28 septembre 2002.

Léo Côte D’Ivoire IV /Fier Ivoirien II/ #REZOPANACOM

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
#Afrikanewsgroup
#Afrikanewmultimedia.c
#Rezopanacom
Publicités

#DES ETUDIANTS TUES PAR LA MILICE DE OUATTARA EN CI #Civ #ONU #Un #Icc #Russie #France #Usa: Deux étudiants tués en Côte d’Ivoire : LES MILICES DE OUATTARA TUENT DES ETUDIANTS .Par Millé Claude Mrandjo

La vie en CI est devenue tres risquee et meme dangereuse avec les crises qui se succedent dans le pays ou seuls les gens en armes ont droit de citer . Les travailleurs se sont tus car sans armes et les etudiants apprennent a depens eux qui veulent moins de charges financieres et protestent contre les croquerie legalisee qui est organisee par les autorites en ncharge de leducation nationale . Voici que la gestapo de ouattara , une milice secrete formee par le dictateur vient de tuer deux etuidants ce lundi dernier . Lisez cette alerte de l auteur  Mille Claude Mrando.

Deux étudiants ont été tués en Côte d’Ivoire pour avoir réclamé simplement la réduction des frais d’inscriptions. Pendant ce temps Alassane Dramane Ouattara l’urologue se trouve à l ‘ONU.
Dignes miens combattants, le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir. L’ heure est venue ou Ouattara doit partir du pouvoir sans autres formes de négociations.
Ivoiriens, Ivoiriennes, l’ère de ta victoire a sonné, oui c’est l’heure. Mobilisons nous tous pour chasser ce tueur tout azimut du pouvoir d’état car trop c’est trop. A chaque generation sa mission et la notre, il nous faut l’accomplir ou périr. La lutte ne fait que commencer.

L’image contient peut-être : une personne ou plus
L’image contient peut-être : une personne ou plus
Pour la CI le peuple vit en permanence sous la terreur des milices sauvages de Ouattara qui se nommes microbes,  dozos, police gestapo , mutins et consorts
#AFRIKANEWSGROUP
#Afrikanewsmultimedia.c
#Rezopanacom

TOURE ZEGUEN :UNISSONS-NOUS POUR CHASSER OUATTARA LE COLLABO À LA SOLDE DE LA FRANCE ET AUTRES IMPERIALISTES

19 SEPT 2002 A 19 SEPTEMBRE 2017 : 15 ANS .TOURE ZEGUEN APPELLE A LUNION POUR CHASSER LE DICTATEUR OUATTARA LE COLLABO A LA SOLDE DE LA FRANCE ET DES MULTINATIONALES

TOURE ZEGUEN: le panafricanisme concret est notre salut avec les Etats Unis d Afrique

DECLARATION DE TOURE NEHEMIE ZEGUEN  Président du Mouvement Social Panafricain pour le Développement Intégral- Ubuntu

 

UNISSONS-NOUS POUR CHASSER OUATTARA LE COLLABO À LA SOLDE DE LA FRANCE ET AUTRES IMPERIALISTES

19 septembre 2002 -19 septembre 2017: 15 ans que Ouattara lançait sa rébellion(SORO) contre notre Eburnie. :15 ans de crimes et de pillages au service de la francafrique

Le 19 septembre 2002 les rebelles ont attaque notre patrie la Cote dIvoire.

 

Durant cette nuit arriva ce qui devait arriver car ils ont bien préparé leur guerre pendant longtemps et la France et le Burkina  Faso de Blaise Compaore ont joue leurs rôles de parrains.

15 ANS AUJOURDHUI et ce sont des milliers de morts du nord au sud que nous avons comptes . Ce sont des exécutions sommaires et génocides que les enfants de la CI ont vécu sans jamais voir ni entendre une seule condamnation des occidentaux (USA France Grande Bretagne, Allemagne etc eux tous ) ..C’est ceux la qui se font appeler Communauté Internationale .

Mon œil ,Oh Honte a vous .

15 ANS ils ont déjà organise le coup d’état électoral contre le président élu Laurent  Gbagbo en 2011 pour nous imposer un apatride collabo sans cœur, sans foi ni loi tu nous tue, nous emprisonne et nous force  aujourd’hui  encore a l’exil .

Non satisfait cet imposteur nous persécute encore et pourchasse les enfants de la CI avec des mandats d’arrêts a n’en point finir pour nous prouver que seule notre force militante nous libérera totalement de l’exploitation et l humiliation permanentes.

 

Aujourd’hui ils disent sans vergogne qu’ils ont oublie le génocide WE, les centaines de prisonniers politiques encore détenus sans procès dans leurs goulags. Ils ont oublie les dizaines de milliers d’exilés politiques éparpillés a travers l Afrique et le monde avec les dizaines de morts que cela a entraine depuis.2011

Ils font comme sils ne voient pas que la prise d’otage de notre président élu SEM Laurent Gbagbo et Charles Ble Goude par la CPI  ne nous révolte pas déjà assez pour continuer de détenir en Eburnée la Première Dame SIMONE EHIVET Gbagbo et des centaines de pro Gbagbo hauts cadres, civils et militaires jeunes et moins jeunes vaillants militants et combattants de la CI digne.

 

15 ANS AUJOURDHUI et nous devons tous continuer de nous battre pour la Libération de la Cote dIvoire qui va forcement produire la libération du président élu et des autres que sont  ASSO ADOU , LIDA KOUASSI , DOGBO BLE ,SEKA SEKA , ABEHI JEAN NOEL  SAMBA DAVID , Koua JUSTIN , DAHI Nestor et tous les autres  . Si nous avions libéré la Cote dIvoire , la CPI aurait déjà arrêté sa mascarade de justice qui fonctionne par  racisme neo colonial

 

Fiers Ivoiriens  constatons  ces 15 ans dans la détermination, la révolte et la poursuite du combat pour une révolution certaine en Cote d’ivoire et ailleurs en Afrique car le vrai problème ce sont l’impérialisme et la francafrique qui nous pillent et nous divisent.
Les mandats d’arrêts  contre nos frères leaders dignes  Damana  Adia Pikass , Vice président du FPI et  Stéphane Kipre , président de l UNG que nous soutenons sans réserves d’ailleurs, viennent confirmer a suffisance l’irresponsabilité et aussi la moquerie exprimées par ce régime sanguinaire qui na d yeux que pour ses mandants français pour qui ils nous tuent et pillent sans cesse

 

Personne ne viendra libérer la CI pour nous.  Ni Soro Guillaume ni Konan Bedie qui n’ont pas encore fini leurs concubinages criminels ne devraient nous endormir pour nous laisser distraire.car  ils sont tous a la solde des colons français.

Méfions nous. Méfions nous  Regardez ce qui se passe au Faso  et ailleurs.

Solidarisons nous entre nous et relevons le niveau du débat et du combat pour chasser les criminels au pouvoir car ce régime na plus sa force et ne représente plus qu’un lion sans dents car ses dents rouges de notre sang sont tombées

Si les mutins obtiennent toujours gains de cause alors que les travailleurs sont obliges de reculer pour laisser les élèves et étudiants se faire gazer au lacrymogène par leur police et milices pro ouattara  cela veut simplement dire que seuls les rapports de force sur le terrain nous sauveront

 

Il est temps que les mécontentements corporatistes divers et les nombreuses  revendications des droits humains et politiques  observées ici et la soient unifies dans un vaste, mouvement unitaire dynamique qui va exiger  et arracher de hautes luttes une Cote d’ivoire nouvelle pour restaurer la démocratie et faire le bon qualitatif vers l Afrique nouvelle Unie et déterminée a fonder des a présent les Etats Unis d AFRIQUE notre unique voie de souveraineté, de liberté et de développement Intégré

Levons nous et arrachons la Cote d’ivoire aux imposteurs sans peur ni hésitations car l heure a sonne après 15 ans de guerre imposée par la France,  Ouattara, Soro et leurs mercenaires.

 

A mort le régime génocidaire ivoirophobe   de la haine d’Allassane Ouattara qui agit selon un plan machiavélique global de recolonisation violente de notre chère patrie Africaine

 

15 ANS DE GENOCIDE, DE PILLAGES ET DE FRUSTRATIONS CA SUFFIT !!!

Nous avons lobligation historique de reprendre les terres de nos parents occupees par les imposteurs etrangers et locaux

 

Vive la Cote d’ivoire Combattante et Digne

Vive la Révolution Panafricaine en Cote d’ivoire contre leur guerre coloniale  permanente

Je vous remercie

 

TOURE NEHEMIE ZEGUEN

Exile Politique Ivoirien

Vice Président de la COPIE

Président du MSPDI Ubuntu

 

#AFRIKANEWSGROUP

#Afrikanewsmultimedia

#Rezopanacom

LIBEREZ LAURENT GBAGBO LELU DES IVOIRIENS

DEPUIS 2002 SON REGIME FUT ATTAQUE PAR LA FRANCE ET SES COLLABOS .LIBERER LE MAINTENANT

OUATTARA SARKOZY ET LEUR TUEURS A LA CPI

TOURE ZEGUEN : LEVONS NOUS POUR CHASSER OUATTARA

 

COMMUNIQUE DU FPI EN SOUTIEN A DAMANA PICKASS ET STEPHANE KIPRE .(UNE VERITABLE MISE EN GARDE AU REGIME DICTATORIAL DE OUATTARA)

#Urgent ABOUDRAHAMANE SANGARE , SOLIDAIRE DE , DAMANA PICKASS ET STEPHANE KIPRE , SE DRESSE CONTRE LE RDR ET DEMANDE AU PEUPLE DE SE TENIR PRÊTS A REPONDRE VAILLAMMENT AU PROCHAIN MOT D’ORDRE DU PARTI…A lire et à partager

Le FPI dénonce et condamne le grossier montage fabriqué par le RDR et les autorités administratives qui, au lieu de rechercher les réponses appropriées aux problèmes des Ivoiriens, se réfugient dans le mensonge et la falsification qu’ils ont érigés en système de gouvernement.

Le FPI met en garde le RDR, parti politique violent et rétrograde contre tout funeste projet d’arrestation des responsables du FPI, ici ou ailleurs;

Le FPI exprime sa solidarité et son ferme soutien à tous les citoyens innocents devenus des bouc-émissaires permanents du régime OUATTARA en plein étalage de son incapacité à gouverner et englué dans le scandale des 342 milliards de caisse noire logés à la Présidence.

Le FPI maintient que les hauts cadres de l’opposition que sont Damana Damana Adia Pickass et Stéphane Kipré sont d’honnêtes, paisibles et dignes fils de ce pays. Il leur exprime toute sa solidarité et
son affection.

Le FPI invite le RDR, parti minoritaire croyant prendre la Côte d’Ivoire en otage, à abandonner sans délai la culture de la violence et du mensonge qui le caractérise pour épouser les valeurs de la démocratie et de la République;

Le FPI sonne dès ce jour la mobilisation de ses militants sur l’ensemble du territoire national, ainsi qu’à l’extérieur du pays et leur demande de se tenir prêts et en alerte permanente pour répondre promptement et vaillamment au prochain mot d’ordre du Parti.

Fait à Abidjan le 10 septembre 2017

Pour le Front Populaire Ivoirien, le
Secrétaire Général par intérim, Porte-parole du Parti
KONE Boubakar

Source:

Léo Côte D’Ivoire IV /#2CM/#REZOPANACOM

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

TOURE ZEGUEN REAGIT APRES LEXPULSION DE KEMI SEBA EN FRANCE : APPEL A LA DETERMINATION DES PANAFRICANISTES

TOURE ZEGUEN REAGIT APRES LEXPULSION DE KEMI SEBA EN FRANCE : REVOLTONS NOUS ET AGISSONS EN SYNERGIE CONTRE LES COLLABOS MACKY SALL ET LES COLONS

Toure Zeguen soutien KEMI SEBA etappelle a une radicalisation dans la lutte par un panafricanisme de masse

Publie le 7 septembre 2017 a 16h40

 

LEXPULSION DE KEMI SEBA EST UN SIGNAL FORT A TOUS LES COMBATTANTS AFRICAINS ET AUX NOIRS DAFRIQUE ET DE LA DIASPORA POUR NOTRE RADICALISATION ET NOTRE AUTODETERMINATION

 

Apres l’expulsion de KEMI SEBA je voudrais interpeller les africains en général et ceux qui disent avoir compris et épousé la vision juste du panafricanisme sur le fait que l heure est grave et qu’il est temps que nous élevions le niveau de la résistance car en face l’occident et leurs suppôts veulent arriver au pire qui est notre recolonisation brutale en ce 21 ieme siecle que la France et loccident mijotent

En effet la France se rend compte que près de 60 ans après les indépendances de pailles nos peuples commencent a prendre conscience  de la supercherie car nous ne sommes points indépendants et pire nous sommes gérés encore par des leaders aux ordres qui font mieux que les esclavagistes blancs  le boulot de pillage et de main mise sur nos consciences , nos richesses et nos états écartelés et maintenus dans des organisations sous régionales (CEMAC, UEMOA, CEDEAO etc ) a la solde de l’occident impérialiste et leur francafrique  qui sont les vrais freins a notre plein épanouissement . Meme l UA est unijambiste encore

 

L expulsion de KEMI SEBA n’est en fait que  l’acte d’un collabo en perte de vitesse qui se trouve a la remorque d un ordre décadent qui sait que le vrai et unique chemin de sortie des Africains réside dans notre Unite panafricaine .

Nous attirons l’attention des africains sur le fait que MACKY SALL a pousse la bêtise trop loin et que lui et ses mandants sont a bout de souffle. Pourquoi et comment expulser un originaire de l Afrique vers l’Europe même sil a la nationalité française ? Pourquoi un africain qui a marie une sénégalaise ne peut pas vivre et s’exprimer librement au Sénégal un pays dit démocratique ?

Macky Sall nous dit ainsi que la misère qui nous est imposee par le CFA colonial est bon pour nous et que le veto français au sein des Conseil d’administration de nos banques centrales en charge du CFA sont voulus et protégés par eux les chefs d’états collabos contre lesquels nous devons nous révolter vigoureusement et violemment.

L’expulsion de KEMI SEBA est un signal fort car en effet le panafricanisme doit quitter les amphithéâtres et les salles de conférences pour prendre le cœur et la tête de nos peuples africains dans nos villages, nos quartiers, nos villes, nos rues , agoras et parlements populaires afin de se transformer en une force révolutionnaire décisive pour chasser tous les dictateurs collabos et la francafrique .

Oui notre panafricanisme actuelle doit être une idéologie complète qui endosse nos cultures, nos visions socio économiques et politiques qui doivent changer les rapports de forces entre nos peuples et cette civilisation barbare qui nous gouverne au profit du capital de la minorité.

 

Le temps de la révolution panafricaine est enfin arrive pour libérer nos pays et  atteindre les Etats Unis d’Afrique de manière effective dans la décennie devant  nous car plus que jamais il est temps d’effacer ces frontières coloniales et chasser la France et ses allies colons de notre continent africain  tout en imposant notre rythme et notre vitesse a l Union Africaine qui doit très  vite abandonner son ancien agenda attentiste et néo colonial pour devenir une véritable boussole pour la réalisation immédiate du rêve de lUnite africaine ici et maintenant .

Désormais  nous allons donc songer a non seulement bruler le franc CFA psychologiquement, politiquement, économiquement physiquement mais aussi nous devrons bruler la France et l impérialisme sur tous les plans afin de nous affirmer et imposer le respect de nos droits et dignités des hommes noirs conscients et debout.

Soyons tous en Afrique (tout comme dans la Diaspora) depuis nos villes et villages des acteurs conscients de notre libération car partout nous les noirs et africains auront toujours ce même destin ( destin de peuples et leaders indignes qui meurent dans la misere et la soumission aux blancs)tant que nous n’aurons pas réalise le minimum qui est la libération et l’unification politique de l Afrique débarrassée des pio s de la France que sont ces dirigeants a la conscience de souris tels Allassane Ouattara et MACKY SALL le piètre président sénégalais indigne.

Je suggère que les travailleurs , les paysans , les jeunes,  élèves et étudiants africains , ainsi que les chômeurs et les défenseurs des droits de l homme en Afrique s’unissent a travers ce que nous appelons la COALITION AFRICAINE pour la LIBERATION afin de créer une synergie irrésistible pour coordonner nos futures luttes pour  LA LIBERATION AFRICAINE a travers le combat de la mort du CFA , des indépendances de façade et pour en finir des a présent car nos luttes ne doivent plus jamais être sectaires mais intégrées et ayant pour unique but la libération de l Afrique et son Unité politique immédiate .

Soutenons le frère KEMI SEBA

Redoublons de force et de solidarité active dans notre combat Unitaire a travers la COALITION AFRICAINE que nous devrons utiliser pour centraliser nos luttes a l’échelle du continent et même dans la diaspora

Unissons nous davantage dans cette  panafricaine contre tous les ennemis de la libération africaine pour la mort du francs CFA et l avènement des Etats Unis d Afrique

Par TOURE NEHEMIE ZEGUEN

Président du Mouvement Social Panafricain pour le Développement Intégral Ubuntu

MSPDI NUBUNTU

Email ; mspdinfos@gmail.com

Katiola (Côte d’Ivoire) – Les populations du nord manifestent contre l’insécurité galopante dans le pays et bloquent les principaux axes routiers en direction du Mali et Burkina. (l’AFP.)

Katiola (Côte d’Ivoire) – Les populations du nord manifestent contre l’insécurité galopante dans le pays et bloquent les principaux axes routiers en direction du Mali et Burkina. (l’AFP.) EST CE ENCORE LES PRO GBAGBO ? NON PICKASS PARDON

 

Publie le jeudi 7 septembre 2017 a 20h42

 

Katiola (Côte d’Ivoire) – Les populations du nord manifestent contre l’insécurité galopante dans le pays et bloquent les principaux axes routiers en direction du Mali et Burkina. (l’AFP.)
Des habitants de Tafiré, Niakaramadougou, Badikaha (nord de la Côte d’Ivoire) ont arrêté la circulation vers 06h00 locales et GMT sur la route qui mène au Burkina Faso et au Mali.
« La voie est bloquée et des centaines de camions et véhicules sont (aussi) bloqués », a affirmé Yaya Koné, mécanicien à Tafiré, joint par téléphone depuis Katiola (centre – situé à 80 km de la zone).
« Le mauvais état de la route fait que nous sommes toujours victimes de +coupeurs de route+ », a-t-il déploré.
Les « coupeurs de route » sont des bandits armés qui braquent automobiles et camions. Le nombre important de nids de poule sur la route au nord de Katiola oblige les automobilistes à conduire à vitesse réduite, s’exposant à ces braquages.
« Depuis ce matin, les populations de Tafiré, Badikaha et Niakara ont bloqué la voie principale pour protester contre le mauvais état de la route », a confirmé le maire de Tafiré, Charles Sanga.
Selon une autre source s’exprimant sous couvert d’anonymat, « tant que le gouvernement ne nous dit pas quand est-ce que ce tronçon (long de 200 km environ) sera totalement réhabilité, nous resterons dans la rue ».
Ces derniers mois, plusieurs gendarmeries et postes de police, notamment l’école de police du quartier de Cocody au centre de la capitale économique Abidjan, ont été attaqués par des hommes armés et plusieurs évasions de prisonniers ont également eu lieu.

 

NOS LECONS : LA COTE DIVOIRE VA MAL ET LE REGIME DE OUATTARA DOIT SEN PRENDRE A LUI MEME AU KIEU DACCUSER SANS PREUVES LES PRO GBAGBO . IVOIRIENS LEVEZ VOUS ET CHASSEZ CE REGIME ETOURDI

#AFRIKANEWSGROUP

#Afrikanewsmultimedia,com
Source :

Source :CIVOX.NET

inPartager

CPI,LIBEREZ GBAGBO:TOUS POUR LA CAMPAGNE

COMMUNIQUE NUMERO 2 DE LA CAMPAGNE /PRESS RELEASE 2 DU 15 AOUT 2017

Dignes patriotes ivoiriens et panafricanistes nous avons aujourd’hui toutes les preuves que le dossier de FATOU BEN SOUDA est totalement vide et tous leurs témoins a charges et experts n’ont pu dire le contraire jusqu’à ce jour ..

Pour montrer a la face du monde que la CPI na rien de concret contre les otages Laurent Gbagbo et CBG , on nous fait dire que Fatou Ben Souda, la négresse de service , vient d’apporter des centaines d’arguments et nouveaux dossiers pour étoffer leur dossier  daccusation  dont la cause est désespérée.

Combattants africains , chers dignes patriotes ivoiriens et amis de la vérité et la souveraineté, nous vous exhortons a la révolte contre la CPI pour exiger ici et maintenant la libération pure et simple des otages . Cest bien par ce que nous regardons la CPI continuer leur ridicule que le dictateur Ouattara continue lui aussi de detenir les innocents pro Gbagbo dans ses goulags en Cote dIvoire .

Ces proces sont tous politiques et vides sinon favorables aux vainqueurs de la guerre coloniale de la France .

En effet aucun nouveau dossier ne viendra prouver que les 7 bœufs d Abobo sont des êtres humains ou des femmes en réalité. Oui aucune nouvelle preuve ne viendra prouver que Laurent Gbagb o a viole des victimes pro rebelles.

Aucun nouveau dossier ne viendra démontrer le plan commun imaginaire de Fatou Ben Souda encore moins disculper les génocidaires de Ouattara et Soro qui se baladent en toute impunité a Abidjan.

LA LIBERATION PURE ET SIMPLE est ce que devrons exiger maintenant car les otages sont des victimes innocentes. Le Président LAURENT Gbagbo a  plutôt été frustré de sa victoire en 2010 après avoir été victime dune guerre coloniale raciste et esclavagiste parrainée par la France et les multinationales du Cacao depuis septembre 2002

LAURENT GBAGBO ET BLE GOUDE MERITENT LA LIBERATION PURE ET SIMPLE MAINTENANT . redoublons deffort en refusant daccepter leur mascarade .

Ecrivez tous a la CPI et exprimez vous par tous les moyens legaux et legitimes . Par contre ne vous taisez plus et n’acceptons plus leur mascarade pour ne pas courir le risque de tomber dans leur piège en étant des eternels inconsistants et inconséquents car ici ce sont les victimes qu’ils font passer pour des bourreaux

Révoltons nous et exigeons la LIBERATION DE LAURENT GBAGBO en lieu et place dune liberté provisoire car ce procès est inadmissible, raciste  et irresponsable.

Comment pouvons accepter que Ble Goudé qui ne faisait que des meetings les mains nues soit détenu a la CPI en compagnie du Président élu du peuple Ivoirien SEM Laurent GBAGBO.

Révoltons-nous . Ecrivez a la CPI, a LUA , a  l ONU et parlez partout dans la presse pour crier votre indignation pour ne pas être des complices de ce racisme institutionnel de la France et leur establishment international sans foi  ni loi

FREEDOM FOR LAURENT GBAGB O  NOW

Envoyez nous toutes vos observations et actions faites dans :mspdinfos@gmail.com  ou a laredaction@afrikanewsmultimedia.com

 

#AFRIKANEWSGROUP

#Afrikanewsmultimedia.com

COTE DIVOIRE :DÉCÈS DE GUEDÉ ZADI MICHEL UN PROCHE DU PRESIDENT GBAGBO SUSCITE DE NOMBREUSES QUESTIONS. Par Excellence Zadi

DÉCÈS DE GUEDÉ ZADI MICHEL, ANCIEN MAIRE FPI DE GUIBEROUA ET DES CADRES DU FPI DEPUIS 2011: AU DELÀ DE LA DOULEUR INDICIBLE, DES INTERROGATIONS SUBSISTENT ET NOUS INTERPELLENT TOUS

C’est le jeudi dernier que nous avons été assommés proches, parents, amis et camardes politiques par la nouvelle du décès de l’ancien maire FPI de Guiberoua. Jusque là nous sommes sonnés même si nous donnons de faux signes de courage…Entre douleur, indignation, colère, à juste titre, nous continuons de chercher à comprendre. Non pas parce qu’il était immortel. Non c’est un humain et compte tenu de la précarité de sa vie dictée ces derniers temps par la méchante administration Ouattara, sa santé s’était quelque peu dégradée. Il était non seulement hypertendu mais était aussi diabétique…

En effet, en fonction des informations( très fiables que nous avons, parce que proche) dès le mercredi dans la journée, il a été admis à la polyclinique internationale, PISAM, lorsque les parents ont constaté qu’il avait des vomissements sanguins… Une fois admis à l’hôpital, c’est là que l’erreur va être fatale. Je ne suis pas médecin donc je vais procéder par questionnement.

1) Est ce indiqué pour un diabétique d’être mis sous perfusion de sérum, en pareille circonstance ?
2) La PISAM qui est une clinique reconnue ne pouvait elle pas faire un diagnostic adéquat, à l’effet de prescrire un traitement conséquent ?

C’est juste pour informer et dire que, cette guerre que le pouvoir Ouattara mène au FPI et à ses cadres est multiforme. Car en 6 ans de pouvoir, les décès de cadres de proches sont nombreux sous Ouattara que durant les 10 ans d’opposition de 1990 à 2000 où les gens n’avaient pas eu de moyens financiers conséquents pour se soigner et vivre décemment…

Avant GUEDÉ ZADI, le député de Duekoue Dehe Gnahou est décédé au Ghana et n’est pas encore enterré. Avant lui Gnan Raymond est décédé, Gomont Jean Baptiste est décédé, Bohoun Bouabré dans les conditions que nous savons tous…Miaka Oureto Sylvain est parti, laissant un grand vide…Ben Soumahoro mourait aussi en exil au Ghana…

Et ce n’est pas encore fini car Simone Gbagbo est malade et en prison, ASSOA ADOU est malade et en prison, Lida Kouassi est malade et en prison…Douaty Alphonse est malade…La liste n’est pas exhaustive. Nous sommes donc tous interpellés pour que l’hécatombe s’arrête, ici et maintenant….

Par Excellence ZADI Avec Alexis Gnagno, #REZOPANACOM

FPI-Philadelphia USA/SOLIDARITE AUX PRISONNIERS POLITIQUES IVOIRIENS : PARTICIPONS TOUS AU FUNDS RAISING AUX ETATS UNIS

IVOIRIENS ET PANAFRICIANS DES ETATS UNIS

VOUS ETES INVITES A PRENDRE PART A CETTE RENCONTRE DE COLLECTE DE FONDS CE SAMEDI  19 AOUT 2017 DE 17 H A 22 H POUR SAUVER DES VIES HUMAINES ET CONTRIBUER AU RAYONNEMENT DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

FAITES PASSER CE MESSAGE A TOUS VOS AMIS ET FRERES POUR QUILS  VIENNENT , APPELLENT ET REAGISSENT EN CONTRUBUANT  MEME A DISTANCE

VENEZ MASSIVEMENT POUR CONTRIBUER A LA LUTTE POUR LA RESTAURATION DE LA COTE DIVOIRE ET LA LIBERATION DE  NOS NOMBREUX PRISONNIERS POLITIQUES

#Afrikanewsgroup

Déclaration du Front Populaire Ivoirien suite aux violences perpétrées sur des Ivoiriennes au Maroc

                FRONT POPULAIRE IVOIRIEN

            SECRETARIAT NATIONAL Chargé de la Communication et du Marketing politique

Déclaration du Front Populaire Ivoirien suite aux violences perpétrées sur des Ivoiriennes au Maroc

Nous avons appris que deux Ivoiriennes ont été dénudées, violentées et violées par des Camerounais. Un film de l’atrocité dont ces Ivoiriennes ont été victimes, enregistré par leurs bourreaux, a fait le tour des réseaux sociaux depuis le weekend du vendredi 4 août 2017.

 

Le Front Populaire Ivoirien s’indigne de ces actes humiliants et dégradants et condamne fermement de tels actes. Il salue les cyber-activistes qui se sont montrés à juste titre, réactifs pour sensibiliser l’opinion de ces actes barbares, révoltants, odieux et d’une atrocité inqualifiable.

 

Le Front Populaire Ivoirien comprend donc que des Ivoiriennes organisent une manifestation pour montrer l’indignation que suscite la barbarie évoquée ; mais il estime que ces actes, quoi que très graves de quelques Camerounais, ne sauraient entacher la bienséance que la plus grande majorité de leurs compatriotes voue à l’endroit des Ivoiriens surtout dans cette période noire de notre pays.

 

Le Front Populaire Ivoirien indique que les autorités marocaines sont saisies de l’affaire et qu’il veille à ce que les poursuites aboutissent à des sanctions à la hauteur des infractions.

 

Par ailleurs, respectueux des institutions, le Front Populaire Ivoirien est d’accord qu’une manifestation puisse exprimer l’indignation de tous ceux qui défendent les droits de l’Homme. Mais il ne saurait associer son nom au sit-in de ce jour, dans la forme de son organisation, en l’occurrence devant une ambassade d’un pays ami.

 

Fait à Paris le 11 août 2017.

 

Claude KOUDOU

Secrétaire National chargé de la Communication

#AFRIKANEWSGROUP